PAT - de la Phrase Au Texte

6 modalités différentes de la rééducation de la compréhension de l’écrit : morphologie et sémantique, homophonie, flexions verbales et texte à reconstituer à partir de son squelette visuel. Une activité qui fait travailler lexique, sémantique, jugement, implicite et qui sait se montrer ludique tout à la fois. Possibilité de créer ses propres textes.

Logiciel réservé aux orthophonistes.


Plus de détails

119,00 €

En achetant ce produit vous obtiendrez 11 points de fidélité. Votre panier totalisera 11 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,20 €.

Auteurs : Marie-Pierre THIBAULT; Marie-Christel HELLOIN; Mickaël LENFANT

Logiciel de rééducation du langage écrit basé sur le travail de la morphologie
PAT (de la Phrase Au Texte) est un logiciel qui permet de travailler la lecture et la compréhension de la phrase et du texte, en s'appuyant sur les compétences morphologiques (dérivationnelle et flexionnelle), sémantiques, orthographiques et attentionnelles.
La signification se construit dans un contexte à la fois situationnel et cognitif; le bon découpage d'un énoncé dépend en grande partie du bon repérage des mots qui la constituent, mais aussi de la reconnaissance des structures syntaxiques et des marques morphosyntaxiques : flexions de genre et de nombre pour les noms et les adjectifs, flexions de genre, de nombre, de personne, de temps, de mode pour les verbes.

PAT se compose de 6 modules.

Morphologie et sémantique
Travail sur la morphologie dérivationnelle. Juger (par vrai/faux) la validité sémantique d’une phrase contenant un mot dérivé ou pseudo-dérivé. Ex : Le kangouron est le petit du kangourou

Homophones lexicaux
repérer et juger (par correct/incorrect), en utilisant l'implicite et l'accès au sens, la bonne forme d'une phrase selon le terme homophone qu'elle peut contenir. Si cet homophone est incorrect en contexte, le patient devra le corriger, par saisie clavier. Ex : Elle m'a donné un bonbon à la mente.

Flexions verbales
travail sur la morphologie flexionnelle. Repérer et juger (par correct/incorrect) la validité d’une phrase contenant une flexion verbale juste ou erronée, et la corriger par saisie clavier si nécessaire. Les erreurs vont porter sur le genre, le nombre, le temps, les concordances, les néologismes. Ex : J’ai ouvère la boîte.

Dérivés au choix
travail sur la morphologie flexionnelle. Repérer et juger (par correct/incorrect) la validité d’une phrase contenant une flexion verbale juste ou erronée, et la corriger par saisie clavier si nécessaire. Les erreurs vont porter sur le genre, le nombre, le temps, les concordances, les néologismes. Ex : J’ai ouvère la boîte.

Mot cible
repérer un mot cible parmi des intrus (visuels, orthographiques, sémantiques) apparaissant aléatoirement selon le paramétrage choisi (horizontal/vertical/flash). Dans cette épreuve d’attention visuelle, les différentes catégories grammaticales sont représentées (noms/verbes/adjectifs/adverbes/mots-outils). Ex : repérer avion parmi avion/ camion/ aviateur/ aviron/ avons/ avions/ avouons

Lecture de phrases
compléter la phrase dans laquelle il manque un nom, un adjectif, un adverbe ou un verbe. Le nombre de lettres du mot à trouver est visualisé par des tirets. Le patient propose des lettres, une par une, qui sont soit placées dans le mot à reconstituer, soit invalidées. Des indices peuvent être utilisés : indice morphologique, flash du mot, 1ère lettre. L'utilisation de chaque indice fait perdre des points sur le score total, la perte est matérialisée par une petite animation. Ex : Le guépard se mit à ------ sur sa proie.

Texte à reconstituer
Etre en capacité de reconstituer un texte nécessite d’avoir accès aux structures syntaxiques et au lexique employé, d’apparier le contenu du discours à la connaissance du monde stockée en mémoire et de produire des inférences logiques. Ce module permet de retrouver tous les mots d’un texte par saisie au clavier. Dans le texte, la ponctuation et la mise en forme sont respectées. Le nombre de lettres des mots à retrouver est indiqué par des tirets. Le patient propose un mot, qui est accepté ou rejeté par l'ordinateur. Différents indices sont disponibles : 1ère lettre du mot, mot entier, phrase. L'utilisation de chaque indice fait perdre des points sur le score total. La sauvegarde du texte en cours de partie se fait automatiquement pour pouvoir le travailler au cours de plusieurs séances. 45 textes sont proposés, de longueur et de difficulté croissantes. Le patient ou l'orthophoniste peuvent créer leurs propres textes, ce module est ouvert.